Car quand on parle de Sattouf il faut bien parler de troupe, la plupart des BEAUX GOSSES sont de retour mais sous les voileries de la république de Bubunne : Vincent Lacoste, Anthony Sonigo et Noémie Lovsky. Les nouveaux ne font que renforcer la position de Sattouf dans l'environnement de bon gout de la comédie française. Le rebelle du film est joué par Michel Hazanavicius, ce qui est lourd de sens quand on pense que Michel & Riad sont les deux seuls réalisateurs à allier mise en scène, comédie et originalité depuis 5 ans.

jacky-au-royaume-des-filles-29-01-2014-1-g.jpg

Bref revenons à nos chevaux (Poney Shetland, animal sacré chez Bubunne) et ils sont beaux en républiques de Bubunne où les clichés du moyen orient sont inversés, hommes en burqa et femmes militaires au pouvoir. Suivant la trame de Cendrillon Sattouf, plonge son Jacky dans un monde fascisant où les reportages d'infos hilarants jouent en contre point avec des pendaisons publiques absurdes et un esclavage mâle sous ambiance chevaline (le festival de tronches est aussi impressionnant). Pas évident de décrire cet OFNI qui a tout du film punk avec son habillage minimaliste et sa photo cradingue. On peut même penser que le film est un peu mal foutu mais finalement on comprend très vite que la filiation de JACKY AU ROYAUME DES FILLES est à trouver dans les années 70. Dans le cinéma de Jessua (PARADIS POUR TOUS) ou celui de Blier (CALMOS). Là où le vitriol et l'humour se mariaient pour créer des satires hypra virulentes.

JACKY AU ROYAUME DES FILLES n'est pas non un pamphlet mais trouve le juste milieu entre critique, humour et provocation jusque dans un final troublant d'actualité. Bref on n'a pas vu une telle liberté dans la comédie depuis longtemps et un film qui fait bouffer du sperme à ses comédiens pendant une heure et demi comme si de rien était n'est pas à négliger. On prend même son pied à déceler un très bel hommage à SUSPIRIA de Dario Argento lors du bal de Bubunnes et celui à un autre grand film de SF est tellement évident qu'il vous spolierait la bouillie. On croise les doigts maintenant pour que JACKY AU ROYAUME DES FILLES trouve son public permettant ainsi à d'autres de retrouver de la liberté dans la comédie et de devenir les grands couillons du rire sur écran !

jacky-au-royaume-des-filles_600C.jpg Note : 4/5